Glashka, la sinfonía de las ballenas

Glashka es una niña que vive en algún lugar en el extremo Norte. Una noche una canción  de un tristeza desesperada sube del hielo que rodea su pequeño pueblo. Unas ballenas se han quedado atrapadas. Todo el pueblo se une para liberarlas.

Una novela de Steve Schuch llena de ternura acompañada por la ilustración calida y elegante de Peter Sylvada ( Éditions Syros).

Depuis qu’elle était toute petite, Glashka avait toujours entendu une mélodie dans sa tête. Pendant les longs hivers, le blizzard pouvait parfois durer plusieurs jours. Alors, la famille restait à l’interieur, autour du feu. Ces chants submergeait Glashka malgré le vent qui soufflait.

Les anciens du village disaient:

-C’est la voix de Narna, la mère de toutes le baleines. Elle a toujours été l’amie de notre peuple, de nos arrière-grands-parents, de nos grands-parents; elle était là bien avant l’arrivée des bateaux des étrangers. Mais ça fait bien longtemps qu’aucun d’entre nous n’a entendu son chant. Si toi, tu l’entends, c’ést que tu as reçu le Don.

Et Glashka s’endormait, enroulée dans sa couverture en peau de phoque, la tête emplie de leurs sages paroles.

Lascia un commento

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...